Vivre pleinement avec ses trois cerveaux

Article publié le 18 novembre 2019

LE CERVEAU TRIUNIQUE, LA TRIOLOGIE MAGIQUE !

 

Notre cerveau a évolué tout comme nous. Mais est-ce l’évolution de l’homme qui a fait qu’il s’est modifié, ou est-ce parce qu’il s’est modifié que l’homme a évolué ?

 

Je vous propose ce billet qui d’une manière très simple retrace l’anatomie de notre cerveau, si extraordinaire et encore tellement mystérieux et qui chaque jour, ouvre un peu plus ses portes aux neuroscientifiques.

À ce jour nous avons un cerveau organisé sur trois niveaux, appelé cerveau triunique. Ces trois niveaux sont trois couches superposées en commençant par la plus ancienne le le reptilien, ensuite mammalien dit aussi le limbique et enfin celle liée aux primates et à l’homme moderne : le néocortex.

Découvrir ces couches du cerveau permet de comprendre le pourquoi du comment de nos systèmes de fonctionnement et réaction.

Notre cerveau reptilien

La partie la plus ancienne, l’ancestral, celle héritée des reptiles. On dit aussi le cerveau archaïque parce qu’hérité de strates les plus reculés de la vie, il régule nos besoins fondamentaux que sont la faim, la soif, la respiration, la fréquence cardiaque, la température de notre corps, l’équilibre, notre reproduction et notre agressivité.  Il fonctionne comme un système d’alarme qui se déclenche lorsque notre survie est en jeu. Il contient nos instincts primitifs et provoque nos comportements de fuite ou d’attaque.

 

Sa mission principale et de nous maintenir en vie

D’un point de vue anatomique il correspond au tronc cérébral et au cervelet.

 

Notre cerveau limbique

Il est apparu avec les premiers mammifères. Il mémorise nos comportements agréables et désagréables et par conséquent nos émotions.

C’est le siège de nos systèmes de valeurs et de croyances qui influencent nos comportements. Vous aurez compris il touche l’affect.

Il comprend l’amygdale (pas ceux dans notre gorge), l’hypothalamus et l’hippocampe (ne pas confondre avec le petit cheval de mer).

Sa mision principale est d’éviter la douleur et d’obtenir du plaisir.

Notre cerveau néocortex

Il est  différent car divisé en deux hémisphères qui vont développer le langage, l’imagination, la pensée et la conscience. C’est dans le cortex que les capacités de raisonnement, d’apprentissage et de libre arbitre se nichent.

Très succinctement, notre néocortex a deux hémisphères. L’hémisphère droit et l’hémisphère gauche et quatre lobes : pariétal, occipital, temporal et frontal

Le cortex a une structure complexe de bosses et de creux. Ces plis, que l’on nomme circonvolutions, sont un manteau de tissu gélatineux de deux à quatre millimètres d’épaisseur et essentiellement constitué de neurones – parfois nommé substance grise. Dans cette couche, la plus externe du cerveau, naissent nos perceptions, nos émotions et nos actions.

Pour vous aider à visualiser, la surface d’un cortex humain aplati est d’environ deux mètres carrés, la taille d’une nappe.

Toutes ces parties cohabitent en nous et ne fonctionnent pas d’une manière indépendante les uns des autres. Elles vont, par des connexions nerveuses s’influencer mutuellement.

 

On pourrait se poser les questions suivantes :

  • Pourquoi au fil du temps chaque nouvelle couche n’a pas remplacé la précédente au lieu de la superposer ?
  • Le transhumaniste pourrait-il nous diriger vers un cerveau quadrilogie ?

Le cerveau cet organe complexe et gélatineux n’a pas encore livré tous ses secrets. Peut être qu’un jour on aura des réponses à ces questions

                  L’avenir le dira !

À très bientôt pour d’autres lectures

Sabine MASSON

 



2 réponses à “Vivre pleinement avec ses trois cerveaux”

  1. Molinari dit :

    Intéressant et bien documenté.
    Cela donne envie d’aller plus loin.

    • sabinemasson dit :

      Bonjour et merci pour votre commentaire. D’autres articles sur ce sujet seront bientôt sur le blog. Abonnez vous pour ne pas les manquer. Avec passion Sabine MASSON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *